• Imprimer
Découvrir

Le Perreux-sur-Marne

Découvrez le Perreux-sur-Marne

Le Perreux-sur-Marne : un bout de Nogent...

Intimement lié à l'histoire de Nogent-sur-Marne, le Perreux-sur-Marne est un fief dépendant de l'abbaye de Saint-Maur dont un cartulaire mentionne pour la première fois l'existence en 1284.

Dès le XIIIe siècle, un manoir est présent sur le territoire. Il sera remplacé par la présence d’un château entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècle.

Laissé à l’abandon sous le Directoire, le domaine sera morcelé. Ainsi la famille Neufchâteau achète le château et le parc. Les familles Pantigny et Beaufranchet acquièrent le reste des terres pour les convertir vers 1860 en lotissements afin de tirer parti de l'expansion que connaît Nogent-sur-Marne grâce à la construction de la ligne de chemin de fer Paris-Mulhouse. Commencés dès 1854, les travaux nécessitent la construction d'un viaduc.
La frontière est née, Le Perreux-sur-Marne va prendre son essor. Vers 1886, le nombre d'habitants du quartier du Perreux-sur-Marne est aussi important que celui du vieux bourg de Nogent-sur-Marne. La guerre entre les deux quartiers est menée par un adjoint au maire de Nogent-sur-Marne : Henri Lhopital-Navarre. Le 28 février 1887, la rupture est consommée, Navarre devient le premier maire du Perreux-sur-Marne. On parlera dès lors de la ville comme étant « La Perle de l’Est Parisien ».

Les inondations rythment l'histoire du Perreux-sur-Marne

La ville fut très meurtrie lors des inondations de janvier 1910. La passerelle de Bry, à la hauteur de l'église, résista. Mais le niveau de l’eau atteint 38 m 30 ; (c'est-à-dire 38 m 30 au-dessus du zéro, le zéro étant le niveau moyen des marées au marégraphe de la Corniche de Marseille).
Finalement, le niveau de l'eau se stabilisa le 27 janvier pour atteindre 39 m 07 (au pont de Bry, 39 m 26 à la passerelle), soit plus de 5 m au-dessus du lit habituel de la Marne. Le record de 1784 (39 m 83) ne fut pas battu, mais le quart de la commune se trouvait sous les eaux. En effet, durant plusieurs semaines, des quartiers anciens et nouvellement urbanisés, restèrent les pieds dans l'eau.

Avec le développement de la ligne de chemin de fer Paris-Bastille, et l'ouverture de la gare de Nogent-sur-Marne, la commune du Perreux-sur-Marne connut un engouement certain de la part des Parisiens relativement aisés qui souhaitaient s'installer à la campagne, au moment des beaux jours. Ainsi, ils firent construire pavillons et villas, sur des terrains encore libres, mais inondables, notamment dans la partie sud, où les espaces étaient disponibles et proches de la gare.

Cette crue exceptionnelle de plusieurs semaines, en isolant encore un peu plus ces habitations, ne découragea pas les pillards, bien au contraire. La municipalité dut faire appel à des détachements de zouaves stationnés au Fort de Nogent, pour maintenir un semblant de sécurité, alors que la neige tombait dans la région. La présence dissuasive de ces militaires n'empêcha pas le vol de métaux. Il faudra pratiquement attendre la fin du mois de février, pour que la Marne retrouve son lit.

Aujourd'hui, de grands aménagements, tel le barrage-réservoir « Seine » près de Troyes, ou encore celui de « Marne » près de Saint-Dizier, doivent minimiser l'effet de ces crues centennales.

Perreux-sur-Marne : Val-de-Marne, communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne, établissement public territorial Paris-Est-Marne et Bois

Jusqu’à la loi du 10 juillet 1964, la commune faisait partie du département de la Seine. Le redécoupage des anciens départements de la Seine et de Seine-et-Oise fait que la commune appartient désormais au Val-de-Marne à la suite d'un transfert administratif effectif le 1er janvier 1968.

Profitant de la loi de juillet 1999, Le Perreux-sur-Marne et Nogent-sur-Marne se sont retrouvées en communauté d’agglomération sous le nom de Vallée de la Marne. En unissant leurs forces, l’intercommunalité a permis à ces deux villes de développer et d’aménager leur territoire dans l’intérêt des habitants et des entreprises.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la volonté gouvernementale de favoriser le développement du centre de l'agglomération parisienne comme pôle mondial est créée, le 1er janvier 2016, la métropole du Grand Paris (MGP), à laquelle la commune a été intégrée.
La commune fait donc également partie depuis le 1er janvier 2016 de l'établissement public territorial #Paris-Est-Marne et Bois créé par un décret du 11 décembre 2015.

Pour en savoir plus sur Le Perreux-sur-Marne et son histoire, suivez l'une des visites guidées proposées par l'Office du Tourisme de la Vallée de la Marne.

le-perreux-sur-marne bords de marne val-de-marne

Ancien quartier de Nogent, « La Perle de l’Est Parisien », la commune verra le jour le 28 février 1887.

Depuis 2000 Nogent-sur-Marne et Le Perreux-sur-Marne formaient la Communauté d’Agglomération de la Vallée de la Marne.

Elle disparait le 1er janvier 2016 dans le cadre de la création de la Métropole du Grand Paris.

Haut de page